Sondage sur les logements abordables et inclusifs

Pour en apprendre davantage sur la Coalition des familles francophones d’Ottawa (CFFO) et ce qu’ils font pour aider les personnes avec déficience intellectuelle ou handicap de développement dans notre quartier, visitez leur site: http://www.cffo-ottawa.org/. Voici leurs questions et mes réponses:

1. Si vous êtes prêt(e) à faire du logement abordable et inclusif à Orléans une priorité ?

Absolument. Je suis convaincu que chaque nouveau projet doit avoir du logement inclusif. L’inclusivité est un concept prouvé et c’est ce concept dont je fais la promotion et que je continuerai de faire une fois élu comme conseiller municipal.

2. Quel est votre point de vue sur ce que devrait être un pourcentage approprié de logements abordables et inclusifs dans nos quartiers et dans la ville?

Je crois qu’il devrait y avoir un pourcentage établi d’unités réservé au logement inclusif  dans chaque projet ayant un nombre potentiel.  Incidemment, 15% devrait être le minimum pour chaque projet, que ce soit des résidences ou des logements. Peut-être 15% de 50 à 60 unités? Un plus grand projet pourrait avoir 20% et ainsi de suite.  Il est impératif que nous travaillons en harmonie avec les compagnies, les bénéficiaires et les  organismes tels que les vôtres afin d’en venir à un pourcentage acceptable par toutes parties.  Lorsque nous rencontrons et discutons positivement, ils sont de plus en plus ouverts au concept de logement inclusif.